Madagascar - Actualités de la diaspora malgache en France: reportages, événements malgaches, interviews, informations

Madaplus.info informe sur les actualités, infos sur Madagascar et évènements des malgaches en France. Informations politiques, économiques, sociales, culturelles, sportives, faits divers, tourisme, soirées et concert. Vaovao amin'ny teny malagasy, vaovaom-piangonana.

23/03/2017 02:32 AM
C’est un « missile » qui aurait détruit une maison à Tsiadana
C’est un « missile » qui aurait détruit une maison à Tsiadana
Grand fut l’étonnement des riverains du deuxième arrondissement en entendant retentir une grosse explosion hier aux alentours de mercredi.

En se référant aux différents J.T du soir, les chaines d’informations affirment qu’il s’agirait d’un « Missile ». Le site Sobika va encore plus loin en publiant un article sur un missile anti-aérien B32. Jusqu’à maintenant, aucune information des autorités compétentes n’a filtré, par contre le « Missile » serait parti de la caserne du Régiment de l’Artillerie Antiaérienne de Betongolo, peut-être suite à une fausse manœuvre des militaires. Il a fini sa course en touchant une maison à Tsiadana. Les forces de l’ordre composées de démineurs se sont rendues sur les lieux pour faire une inspection et récupérer le reste du « missile ».


23/03/2017 01:59 AM
CAN 2019: Madagascar arrache une victoire à São Tomé
CAN 2019: Madagascar arrache une victoire à São Tomé
Hier, les Barea de Madagascar ont fait un déplacement à São Tomé dans le cadre du tour préliminaire de la CAN 2019.

Nos porte-fanions se sont imposé à São Tomé avec une victoire méritée. Les Barea sont actuellement dirigés par le français Nicolas Dupuis. A la 61 minutes, Dax a initié une attaque qui a été suivie par l’attaquant de l’USM Alger Carolus obligeant Jordao a marqué contre son camp. Les Barea ont eu l’occasion de doubler le score, mais l’arbitre n’a pas sifflé un penalty sur une action litigieuse en fin du match pour les Malgaches. Le match retour aura lieu ce dimanche à Madagascar.

Les Barea sont bien partis pour les matchs de groupe. En effet, le vainqueur entre Madagascar et São Tomé intégrera le groupe composé du Soudan, de la Guinée Équatoriale et du Sénégal.


22/03/2017 08:58 AM
APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
Fidèle à ses principes, le parti Arche de la Nation ou Antoka sy dinan’ny Nosy (ADN ) a rencontré la population à la base pour exposer et échanger sur les fondements du Federalisma Sahaza.

APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
Sous la conduite de son chef de file, le parti était à Ambohidrabiby et à Talata Volonondry, hier.

Trois semaines après la présentation officielle de l'ouvrage intitulé Fanorenana ifotony – Federalisma sahaza : Nahoana ? Ahoana ? , (Refondation nationale – Fédéralisme Sahaza : Pourquoi ? Comment ?), l'équipe de l’ADN, sous la houlette de son chef de file national, Edgard Razafindravahy, reprend son bâton de pèlerin pour retrouver les habitants des communes d'Ambohidrabiby et de Talata Volonondry. Objectifs : leur expliquer les tenants et les aboutissants du système proposé, puis les impliquer dans la mise en œuvre de la solution proposée.

Face aux difficiltés quotidiennes de la majorité de la population ainsi que la non effectivité du pouvoir des élus et autorités locales, les solutions contenues dans ce livre, par le biais du basculement vers le Federalisme Sahaza, ont séduit les habitants de la localité. Pour permettre à ces derniers de prendre part à la concrétisation du projet, Edgard Razafindravahy a invité les fokontany de ces deux communes à se concerter afin d'élaborer un esquisse de constitution ou Dinam-piaraha-monina conforme aux besoins de la population et qui régirait alors les futures Régions-Etats. Une démarche qui fait partie des étapes prônées par le parti ADN dans sa quête d'une vraie refondation et dans la mise en place de la nouvelle structure du Federalisme Sahaza.

APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
A la mairie de Talata Volonondry, c’est une salle de mariage pleine à craquer qui a accueilli l’équipe de l’ADN. Venue en masse, l'assistance est composée d'hommes et de femmes, jeunes et âgés, ainsi que de plusieurs chefs fokontany. Sans transition, le chef de file national a pris la parole pour exposer la capitalisation issue des descentes sur terrain qu'il a effectué aux quatres coins de Madgascar depuis 2 ans. Étudiés et analysés, les constats ont été catégorisés à travers trois grandes questions : « Pourquoi la refondation de Madagascar est-elle impérative ? Quelles sont les goulots d'étranglement du développement de Madagascar ? Comment procéder à la refondation par le biais d’un fédéralisme adéquat ? ».

Pour répondre à ces questions, le chef de file national a pris comme point de départ les problèmes soulevées par la population. En effet, les habitants de ces deux communes ont évoqué le chômage, l'enclavement, l'éducation, l'énergie et tant d'autres. Pour y répondre, Zoky Edgard a exposé la nécessité d'une refondation de la Nation. « Les problèmes que vous évoquez reflètent les limites de l'État unitaire. Il faut changer la structure de l'État. Les centres de décisions sont loins du peuple et ne coïncident pas forcément à ses attentes. Cela entraîne des frustrations qui nuit à la productivité et au développement en général » précise-t-il.

APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
Dans le Federalisme Sahaza véhiculé par l'ADN, les ressources financières propres pour chaque Etat/Région permettront de résoudre la disparité des fonctionnaires, comme les agents de santé et de l'éducation. "La bonne gestion de nos richesses naturelles sera la garantie de la réussite du Federalisme Sahaza. Vos élus, tels que les chefs fokontany ou les maires auront le plein pouvoir dans l'execution des projets de développement de chaque localité. L'ecole de la vie ou Sekoly ambony ho an'ny vahoaka, qui sera implantée partout assurera l'harmonie dans la société", a avancé le Chef de file National de l'ADN à Talata Volonondry.

La perplexité de certains sur le Federalisma sahaza, Il a apporté des eclaircissements. « Le mot fédéralisme peut vous gêner compte tenu des expériences amères de l'histoire de notre pays. Dans le monde, il n'y a que deux systèmes politiques : l'État unitaire ou fédéral. Notre federalisma sahaza a l'originalité de partir de la base. » précise-t-il.

Barisoa David Andriamananjara, maire d'Ambohidrabiby, une commune nouvellement instituée s'est plaint du manque de ressources pour assurer le développement de sa localité. Profitant du passage d'Edgard Razafindravahy, celui-ci a formulé ses doléances pour améliorer les locaux de la Mairie. Pour y répondre, l'ex PDS d'Antananarivo lui a partagé ses vécus dans la gestion de la Capitale. « Parler de mes expériences ne me coûte rien mais si cela pourrait servir aux autres, je partage avec générosité. Je serai toujours disponible pour vous accompagner, à travers le partenariat public-privé »

Ces rencontres constituent une opportunité pour l’ADN de s’enquérir davantage des réalités du terrain. Les échanges sont riches, les gens apprécient que quelqu'un les écoute. À la fin de la rencontre, Edgard Razafindravahy a promis une franche collaboration avec les maires et les chefs de fokontany tout en reconnaissant la difficulté de leurs tâches respectives. « Je suis un homme de dialogue. Vous savez où me trouver et ma porte est grande ouverte » conlut-il. L'élaboration de ces esquisses de constitutions ou Dinam-piaraha-monina pour chaque fokontany débouchera sur la tenue des conférences au niveau des districts et régions, prochainement.

Retrouvailles
APRES LA SORTIE DU LIVRE DE L'ADN: La refondation et le Federalisme Sahaza expliqués à la base
Homme de parole, Ambohitrabiby et Talata Volonondry se souvient de cet ancien opérateur qui a déjà tant fait pour ces deux localités au sein de l’association Hetsik’Avaradrano. Retrouvailles car le partenariat et la collaboration entre Zoky Edgard et les communes sus-cités sont vieilles de plus de 20 ans. Hier dans la matinée, ayant fait ses emplettes au marché de Talata Volonondry, les « iny indray i Edgard », Edgard le revoilà, accompagnés de sourires et des mains tendus pour le saluer témoignent une certaine familiarité entre l'ex-PDS d'Antananarivo et les habitants de cette localité. «On ne vous a jamais oublié. On se souvient de tout ce que vous aviez fait pour nous depuis 1996 ! » s'exclame Andrianantoandro, adjoint au Maire de la commune rurale d'Ambohidrabiby.

Ils ont dit
Martin Rakotondrafaraniaina, Maire de la Commune rurale Talata Volonondry
" Il faut louer l'approche du parti ADN. Zoky Edgard et son équipe ne sont pas venus pour la politique politicienne ni pour faire de la propagande. C'est la première fois que nous accueillons un parti qui partage avec nous ses idées pour un vrai développement. La prise de conscience doit être de mise"


21/03/2017 10:51 PM
Exportation illicite de tortue : verdict pour le 4 avril prochain
Exportation illicite de tortue : verdict pour le 4 avril prochain
Quatre ressortissants malgaches ont été appréhendés à l’aéroport d’Ivato le premier mars dernier, en possession de huit tortues endémiques destinées à l’exportation illicite.

Ces ressortissants malgaches avaient en leur possession des bébés tortus à soc et «Angonoka». Ils avaient essayé de rejoindre Bangkok par le vol UU 612 Air Austral. Mais forte heureusement, ils ont été appréhendés à la douane. Ils ont été arrêtés à la douane, car ils avaient un complice au sein des douaniers qui leur a octroyé les tortues dans les toilettes des douanes. Les deux personnes en possession des tortues ont été auditionnées devant le tribunal hier. Le parquet a requis une amende de 100 000 000 Ar et 250 000 000 Ar pour la DREF Analamanga. Le verdict sera prononcé le 4 avril.


21/03/2017 09:04 PM
Réouverture du dossier sur l’assassinat de Rehavana Michel
Réouverture du dossier sur l’assassinat de Rehavana Michel
Après son élection à la tête du Syndicat des Magistrats de Madagascar, Fanirisoa Ernaivo annonce la réouverture du dossier sur l’affaire Rehavana Michel.

Le premier Substitut du Procureur du Tribunal de première instance de Toliara Rehavana Michel a été assassiné le 09 décembre 2011 suite à un verdict prononcé à l’encontre d’un policier qui avait loué son arme à un malfaiteur. Les informations reçues ont indiqué que les collègues de ces policiers ont été les meurtriers de Rehavana Michel.
5 ans après, le dossier est réouvert. Selon une source proche, les 39 policiers soupçonnés seront encore auditionnés.

De l’autre coté, les familles des accusés ont tenu une conférence de presse à Tuléar, elles affirment que « les ainés des lieux et la famille des policiers soupçonnés de meurtres n’accepteront plus l’emprisonnement de leurs familles. En effet, il semblerait que certains d'entre eux se sont déjà acquittés de leurs peines. En outre, les familles de ces policiers n’accepteront plus que leurs proches fassent l’objet d’un procès ». Face à cette situation, la justice marche sur des œufs pour ne pas envenimer la situation.


21/03/2017 06:50 AM
29 mars 1947: 70 ans d'histoire
29 mars 1947: 70 ans d'histoire
De « la tragédie oubliée dans la ruelle citoyenne d’Antaninandro » en 2016 à… « la popularisation de l’histoire au jardin de Mahamasina » en 2017 …

1947….Un passé qui ne passerait pas ?
1947… un passé sensible, entre jeux et enjeux à travers les mises en scène des pouvoirs successifs et des forces de l’ombre…
Aujourd’hui, conjuguer mémoire, histoire, intelligence collective…
Au-delà d’une obsession mémorielle, faire CONNAITRE et COMPRENDRE l’histoire et/ou les histoires, lever le voile sur des non dits, des oublis volontaires…briser certains silences …certaines peurs… certains discours ancestraux…conjurer les haines… les névroses résiduels invisibilisés…
Questionner le passé…. le présent…
Ainsi se libérer par et pour une conquête, une affirmation de soi…ny maha olombelona.

Mahamasina : lieu emblématique fort, celui d’une histoire oubliée de trop, celle d’un peuple, dépositaire de la mémoire, de l’histoire….
* Exposition de clichés « historiques », textes, journaux, résultats de recherches universitaires, individuelles….. images, mots, réflexions des acteurs pluriels de cette tragédie. Il y a eu aussi un avant… il y a un après.
* Des traces mémorielles qui fécondent une création artistique multidimensionnelle : ateliers d’expression libre, agora, l’arbre… le kily…le flamboyant à palabres. Un refus de la nécrose.
* Un jardin ouvert où chacun pourra vivre, peindre, chanter, écrire, partager, interroger, lire l’histoire ….. son histoire …où chacun, tous, pourront créer, résister….et « écouter pousser les fleurs »
Les 24 et 25 mars 2017 : Une communication citoyenne… un agir démocratique.
Un ETRE… UN PEUPLE …UNE NATION LIBRE


21/03/2017 06:39 AM
Quand les “karana” sont kidnappés par des …. Karana
Quand les “karana” sont kidnappés par des …. Karana
Il a été remarqué durant les 5 dernières années que la grande île devient une zone rouge pour les opérateurs économiques indo-pakistanais appelés « Karana ».

En effet, ces opérateurs « Karana » sont les cibles de Kidnapping. Mais des enquêtes révèlent que ce sont souvent leurs compatriotes à Madagascar qui sont les cerveaux et instigateurs de ces kidnappings.

L’histoire du propriétaire d’une grande société karana est toujours d’actualité, elle a commencé le 4 janvier 2017. Il a été enlevé par quatre bandits sur le chemin vers sa maison. Sa famille a cédé aux menaces des bandits et a payé une rançon dont la somme n’a jamais été communiquée même aux forces de l’ordre. Mais ces dernières n’ont pas lâché l’affaire et elles ont appréhendé le cerveau et les exécutants de cet acte : cinq Malgaches et un ressortissant Karana. Ces derniers seraient du même Clan que Jafar, le plus célèbre des kidnappeurs à Madagascar, qui se trouve forte heureusement sous les verrous.


20/03/2017 06:32 AM
The return of president: le film sur l’ancien président Ravalomanana est sorti
The return of president: le film sur l’ancien président Ravalomanana est sorti
The return of president: after the coup in Madagascar ou, le retour du président après le coup d’état à Madagascar était sorti officiellement au Danemark samedi dernier.

Ce film a été réalisé par Lotte Mik-Meyer et raconte l’histoire de Ravalomanana depuis qu’il a été évincé du pouvoir en 2009. Si on résume un peu ce film documentaire en Anglais, tout commence en 2009, quand le jeune maire d’Antananarivo prend les rênes d’un des pays les plus pauvres au Monde : Madagascar. Ravalomanana et sa famille ont dû quitter la grande ile pour rejoindre le pays de l’arc-en-ciel. Il a habité en Afrique du Sud pendant plus de 5 ans et a tenté à mainte reprise de retourner au pays. C’est cette bataille qu’il a menée pour rentrer au pays que ce film met en exergue.


19/03/2017 10:09 PM
Faits divers macabre: Deux Chinois assassinés dans un hôtel à Ivato
Faits divers macabre: Deux Chinois assassinés dans un hôtel à Ivato
Les corps ensanglantés d’un Chinois et de son épouse ont été retrouvés dans
un hôtel à Ivato. Les victimes ont été enlevées avec leur 4×4 il y a quelques jours.

Un double crime a été constaté dans un hôtel à Ivato hier. Les corps tailladés à l’arme blanche d’un couple de Chinois, âgés d’une quarantaine d’années ont été découverts tôt le matin dans une villa qui a été louée pour quelques jours.
Les informations parvenues aux forces de l’ordre, lorsque la disparition des victimes a été signalée en début de semaine, indiquent qu’elles ont été kidnappées et que les ravisseurs ont emmené leur 4×4.
Les signalements du véhicule tout-terrain ont été communiqués aux éléments opérationnels des forces de police et de la gendarmerie, qui ont lancé des recherches depuis mercredi. De source sécuritaire, la police criminelle est saisie de l’affaire, depuis que le rapt a été commis. Les enquêteurs avaient déjà diligenté une investigation.
Un Chinois est soupçonné être impliqué dans ce rapt aggravé de meurtre. Celui-ci est identifié comme étant le client ayant réservé la villa, théâtre de la découverte macabre. Le suspect s’est acquitté d’un frais de séjour s’élevant à près de trois millions d’ariary. Le Chinois en question semble avoir réussi à dérouter les procédures d’enregistrement. Son identification ne serait pas tâche aisée pour les enquêteurs.

Représailles meurtrières
Dans la nuit de jeudi à vendredi aux alentours de minuit, avant que le meurtre ne soit constaté, un véhicule suspect est entré dans l’enceinte, témoigne un préposé à la surveillance de l’hôtel. Il relève que la même voiture a été aperçue sur place le lendemain aux petites heures.
Les défunts ont été tués avec barbarie. De nombreuses blessures faites à coups de sabre sont relevées sur la tête de la quadragénaire alors que son mari a été égorgé.
Les enquêteurs de la brigade criminelle ont été les premiers à s’être dépêchés sur les lieux du crime. Leurs collègues auprès de la police scientifique et technique se sont également rendus sur place pour essayer de retrou­ver des indices et faire des prélèvements d’empreintes.
Par ailleurs, des sources auprès de la brigade territoriale de la gendarmerie à Talatamaty, ainsi que des postes avancés de Mandro­soa Ivato et d’Ambohibao affirment que le meurtre ne leur aurait pas été signalé et que c’est la police qui en est saisie. La thèse selon laquelle ce double meurtre serait un signe de représailles des ravisseurs qui se sentent traqués ou surveillés est privilégiée.
Les dépouilles sont gardées à la morgue de l’hôpital d’Ampefiloha. Des autopsies devaient être pratiquées hier. La famille des victimes n’ont pas encore fait la levée des corps.

Source Express de Madagascar


19/03/2017 09:55 PM
Bientôt des émissions chinoises à la TVM
Bientôt des émissions chinoises à la TVM
Le ministre de la communication, Vonison Andrianjato, et l’ambassadrice de Chine, Yang Xiaorong à Antananarivo, ont annoncé la diffusion par la télévision nationale malgache (TVM) d’émissions télévisées chinoises dans le but de renforcer les liens culturels sino-malgaches.

« La diffusion de ces 52 films, de dix séries télévisées, de cinq dessins animés et sept documentaires chinois attirera une grande attention du peuple malgache. Je suis convaincue que les médias chinois et malgaches feront de leur mieux pour faciliter les flux d’informations entre les deux pays et transmettre des messages objectifs « , a assuré l’ambassadrice Yang Xiaorong.

Cette dernière a espéré que « les deux peuples se connaîtront mieux et que l’amitié traditionnelle entre les deux pays sera renouvelée constamment ». De son côté, Vonison Andrianjato a indiqué que le nouveau protocole d’accord sur le sujet est le renouvellement d’un premier accord semblable en vigueur de juillet 2013 à juillet 2015 entre les deux pays.

TVM diffusera des séries télévisées chinoises, des dessins animés, des documentaires et des émissions « qui aideront le peuple malgache à comprendre et à apprécier la culture chinoise », a assuré le ministre malgache, pour qui « cette coopération médiatique renforcera nos relations, notre compréhension mutuelle et notre amitié ».

Cette annonce intervient alors que la présence chinoise à Madagascar a de plus en plus de mal à passer, en raison des conflits entre paysans et entrepreneurs chinois dans certaines villes du pays.

Inquiet de la montée du sentiment anti-chinois, le gouvernement malgache prône l’apaisement, appuyer par la venue du ministre des affaires étrangères, Wang Yi, en janvier, venu éteindre les braises et rappeler à l’ordre les entrepreneurs chinois très critiqués par les malgaches.

« Il faut à tout prix éviter de tomber dans la xénophobie », a expliqué Rivo Rakotovao, président du parti au pouvoir, car « c’est facile à déclencher mais difficile à éteindre », a-t-il indiqué à l’AFP.

Madagascar est devenu l’une des priorités de la politique étrangère de Beijing. Le pays central dans le cadre de la nouvelle Route de la Soie, dans la région Océan Indien, qui a une position géostratégique importante pour la Chine.

Source Chine-magazine.com