Madagascar - Actualités de la diaspora malgache en France: reportages, événements malgaches, interviews, informations

Madaplus.info informe sur les actualités, infos sur Madagascar et évènements des malgaches en France. Informations politiques, économiques, sociales, culturelles, sportives, faits divers, tourisme, soirées et concert. Vaovao amin'ny teny malagasy, vaovaom-piangonana.

28/06/2017 07:44 AM
Trafic illicite de tortues décelé à l’Aéroport d’Ivato
Trafic illicite de tortues décelé à l’Aéroport d’Ivato
Les Services de Douane ont mis fin à une tentative d’exportation illicite de 370 tortues, dissimulées dans 3 valises à Ivato.

Selon les constatations des Agents de Douanes, des informations relatives de ce trafic leur sont parvenues il y a deux semaines. Il était donc très facile pour eux d’intercepter le trafiquant, selon les sources officielles, de nationalité Malgache, qui allait prendre le vol d’avant hier soir pour l le Vietnam. Après le bouclage des enquêtes au niveau des Services Douanes, cette affaire sera entre les mains des forces de l’Ordre. Quant aux tortues saisies, dont les « Angonoka », tortues classées en voie de disparition, seront remises à l’Association VoaharyGasy, une association qui prend en charge, l’intégration de ces reptiles, dans leur milieu de vie d’origine.


28/06/2017 07:38 AM
Une solution pour le délestage?
Une solution pour le délestage?
Antananarivo et ses environs bénéficieront enfin, d’une électrification optimisée avec l’utilisation du fuel lourd à la Centrale d’ Ambohimanambola.

Grâce à la coopération de la JIRAMA avec la Société Turque Askaf Power et la Station de service Jovenna, la Centrale d’Ambohimanambola pourra bientôt produire l' électricité suffisante pour résoudre les problèmes récurrents de délestage de la Capitale. Avec une capacité de production de 100 Mégawatts, les 60 Mégawatts d’électricité, ne seront utilisables qu’à partir du mois d’août, tandis que les 40 Mégawatts seront tournés en plein régime à partir du mois de juillet. À noter que son évolution est progressive avec une capacité de 15 Mégawatts par semaine. Selon le Président du Conseil d’Administration de la JIRAMA, le lancement de ce fuel lourd saura alléger la facture de la JIRAMA puisque celui-ci lui permet d’obtenir une véritable réduction du coût de la consommation.


26/06/2017 07:22 PM
Donald Trump adresse ses vœux à Madagascar
Donald Trump adresse ses vœux à Madagascar
L’oncle Sam, à travers son président D. Trump n’a pas omis de faire part ses meilleurs vœux à la grande ile à l’occasion du 57e anniversaire de son indépendance.

"Monsieur le Président,
Au nom du peuple des Etats-Unis d’Amérique, je tiens à vous adresser mes plus sincères félicitations, à vous ainsi qu’à l’endroit de tous les citoyens de Madagascar à l’occasion de la cinquante septième anniversaire de l’indépendance de votre pays le 26 juin.
Les Etats-Unis maintiennent leur engagement à travailler étroitement avec le peuple de Madagascar afin de combattre le terrorisme international, promouvoir la sécurité maritime, favoriser la prospérité économique, lutter contre la corruption et protéger la faune et la flore uniques de Madagascar.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes vœux les plus sincères d’une célébration joyeuse de votre Fête Nationale.
Avec mes salutations respectueuses.
Donald J. Trump"


26/06/2017 06:44 PM
Rajaonarimampianina a-t-il peur d’un attentat à son encontre?
Rajaonarimampianina a-t-il peur d’un attentat à son encontre?
Les dispositifs de sécurité lors de la célébration à Mahamasina du 57e anniversaire de l’indépendance de Madagascar ont ébahi les observateurs.

À commencer par les centaines de cameras de surveillance et les drones qui ont scruté chaque centimètre du stade de Mahamasina, une vitre à l’épreuve des balles pour le couple présidentiel, l’utilisation de deux voitures officielles pour le président pour qu’on ne sache pas où il se trouve, le renforcement des gardes rapprochés du président : ces détails n’ont pas échappé à des observateurs. On se demande alors si notre président a peur que quelqu’un attente à sa vie. Ou sont-elles seulement des précautions pour éviter que les attentats de l’année dernière se répètent ? Mais en tout cas, la sécurité a été centrée autour du président.


26/06/2017 06:20 PM
Message adressé par M. Emmanuel MACRON, Président de la République Française, à SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
Message adressé par M. Emmanuel MACRON, Président de la République Française, à SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
Message adressé par M. Emmanuel MACRON, Président de la République Française, à SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA, Président de la République de Madagascar, à l’occasion de la célébration de la fête nationale du 26 juin.

Monsieur le Président,

A l’occasion de la fête nationale de la République de Madagascar, j’ai le plaisir de vous adresser, à vous-même ainsi qu’au peuple malgache, mes plus sincères félicitations.

Je me réjouis des relations, denses et chaleureuses, qui unissent la France et Madagascar. Cette amitié entre nos deux pays et nos deux peuples est ancienne et solide. La France, à travers ses actions de coopération notamment, sera toujours aux côtés de Madagascar. Notre proximité nous permet d’œuvrer au développement des pays de l’océan Indien et de répondre ensemble aux défis régionaux, comme la sécurité maritime.

La France, très attachée à la promotion de la Francophonie, salue le déroulement du Sommet de Tananarive, ainsi que la présidence malgache de la Francophonie depuis novembre 2016.
Je serai ravi de faire votre connaissance à Paris, lors de notre rencontre le 28 juin prochain, et d’aborder ces différents sujets avec vous.

Vous renouvelant mes sincères félicitations, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma très haute considération.
Emmanuel MACRON.

de France Madagascar @ ambafrance.org


26/06/2017 10:23 AM
Alaotra Mangoro: l'ADN accouche de son projet de constitution fédérale.
Alaotra Mangoro:  l'ADN accouche de son projet de constitution fédérale.
L'ADN a fait un grand pas dans la mise en place de son objectif en l'occurrence le Fédéralisme sahaza.

Alaotra Mangoro:  l'ADN accouche de son projet de constitution fédérale.
La conférence régionale tenue jeudi a Ambatondrazaka a permis aux membres du parti de concevoir et d'adopter un projet de constitution fédérale.

La caravane passe... Eh oui, le parti ADN continue son petit bonhomme de chemin. Edgard Razafindravahy a repris son bâton de pèlerin prouvant qu'il ne s'est jamais de sa conviction et de son objectif. Ceux qui comptaient voir l'ADN sombrer dans les marchandages politiques, les calculs mercantiles, ont du déchanter. Le Fédéralisme sahaza , credo d'Edgard Razafindravahy, axe principal du projet de société du parti ADN n'a jamais été aussi fringant. A preuve, jeudi à Ambatondrazaka où s'est tenue la conférence régionale du parti, les membres de l'ADN d'Ambatondrazaka et d'Amparafaravola ont pu concevoir et adopter un projet de constitution fédérale.

Douze articles majeurs composent cette constitution fédérale. Logiques avec eux-mêmes et fidèles à leur idéal de refondation de la société, les membres de l'ADN ont donné la part belle aux chefs fokontany. L'article 6 de cette constitution fédérale stipule que l'élection des chefs fokontany doit se faire au suffrage universel direct. Une option lourde de sens dans la mesure où les fokontany sont les collectivités les plus proches de la population et qui gèrent sa vie au quotidien. Le fait est qu'aujourd'hui les fokontany sont mis au ban de l'Etat central. Il faut combler cet écart.
La constitution fédérale recommande également l'élection des maires de chaque localité de base par les chefs fokontany.

Dans son intervention durant cette conférence régionale, Edgard Razafindravahy a mis l'accent sur l'importance de la représentativité des chefs fokontany au niveau du système fédéral. Ils incarnent l'effectivité du pouvoir venant de la base. " L'heure est au changement. Les chefs fokontany seront nos porte-paroles, nos leaders pour mener notre combat dans la mise en place du système fédéral, garant du développement. " devait-il souligner.
Le mode de scrutin subira également un changement fondamental dans cette constitution fédérale. Toujours selon l'article 6, chaque représentant de l'Etat fédéral en l'occurrence les députés de chaque municipalité, les sénateurs, les présidents des Etats-régions seront élus. Les chefs fokontany vont élire les maires, les maires éliront les chefs districts, les députés vont élire le président des Etats-regions.
L'objectif de ce projet de constitution fédérale va dans le sens préconisé par l'ADN qui est l'approche de proximité. La redevabilite de chaque élu envers la population est mise à l'épreuve.

Refondation
Alaotra Mangoro:  l'ADN accouche de son projet de constitution fédérale.
Cette conférence régionale a été une occasion pour Edagrd Razafindravahy de rassurer les membres du parti et de renouveler son engagement malgré les bruits colportés ici et là. " La refondation du système est un des points essentiels pour venir à bout de cette pauvreté qui fait souffrir la population. Pour moi c'est un engagement personnel et j'ai choisi de faire le combat avec vous. C'est pour cela que j'entreprends cette lutte et non pour autre chose " a-t-il tenu à préciser. " Ne vous laissez pas décourager par les commentaires néfastes et calomnieux. Je ne vous trahirai pas" a rassuré Edgard Razafindravahy. Une déclaration favorablement accueilli par l'assistance composée outre les membres de l'ADN , de fonctionnaires, de simples citoyens, de paysans, de représentants des entités religieuses. " Le seul chemin qui mène vers le développement est l'application de ce système fédéral. Il faut mettre fin à l'Etat unitaire si l'on veut svancer. Nous sommes bien placés pour le dire. Nous sommes prêts à mener le combat avec Edgard Razafindravahy" concède Dera Emersom. Hajamanana, chef fokontany d'Amboatavo, commune d'Ampita Atsimo, district d'Ambatondrazaka. Le maire d'Ampita Atsimo, Andry Randrianalinirina renchérit. " Sans le fédéralisme sahaza, point de développement "

Suppression des ministères

La constitution fédérale accorde une grande responsabilité aux collectivités a chaque niveau. Les Etats-regions seront ainsi autonomes. Ainsi, les ministères disparaîtront de facto. " Au vu des potentialités économiques de notre région, nous ne devrions pas être aussi pauvres. Nous produisons beaucoup de riz, nous avons des pierres précieuses. Mais regardez l'etat de la RN 44" constate Dera Emerson Hajaniaina.
Mais l'autonomisation des Etats-regions ne mettre pas en cause l'unité nationale comme certains le craignent. La conférence régionale a tenu à mettre les balises dans la constitution fédérale pour éviter les abus et les mauvaises interprétations.
Tout a été pensé et repensé de manière à avoir la meilleure constitution fédérale possible.

Juliano Randrianja


26/06/2017 05:16 AM
Vœux pour la fête de l’indépendance
Vœux pour la fête de l’indépendance
Toute l’équipe de Madaplus s’associe pour vous souhaiter une bonne fête de l'Indépendance.
Savoir célébrer notre indépendance, c’est savoir donner de l’honneur aux courages et sacrifices des braves patriotes qui ont tous fait pour acquérir cette indépendance.


25/06/2017 10:23 PM
26 jona 1960 - 26 jona 2017: Arahaba tratran' ny Asaramanitra e!!
26 jona 1960 - 26 jona 2017: Arahaba tratran' ny Asaramanitra e!!
26 juin 2017 - 26 juin 2017: L'Equipe Madaplus souhaite à tous les malgaches une belle fête de l'Indépendance!!

Toute l’équipe de Madaplus s’associe pour vous souhaiter une bonne fête de l'Indépendance.
Savoir célébrer notre indépendance, c’est savoir donner de l’honneur au courage et sacrifice des braves patriotes qui ont tout fait pour acquérir cette indépendance.


24/06/2017 02:27 AM
Honore Rakotomanana porte plainte contre le quotidien Freenews
Honore Rakotomanana porte plainte contre le quotidien  Freenews
Le président du Senat Honore Rakotomanana a décidé de porter plainte contre le journal Freenews pour diffamation.

C’est un nouveau feuilleton médiatique qui s’annonce avec cette plainte du président du Senat contre le Journal de Lalatiana Rakotondrazafy. En effet, le 20 mai dernier, Freenews a publié un article faisant état d’un grand bâtiment sis à Ambatomirahavavy qui appartenait, selon les sources de Freenews, au président du Sénat. Mais ce dernier qualifie l’article de diffamatoire, car le bâtiment en question ne lui appartient pas. Il a, par la suite, saisi l’ordre des journalistes. Cette dernière a fait une médiation qui a conduit vers la publication d’un droit de réponse du cabinet du Senat. Mais malgré ce droit de réponse, Honore Rakotomanana a encore porté plainte.

Mais les avocats du numéro un de Freenews ont trouvé plusieurs formes d’irrégularités dans la plainte en question comme qui la convocation au nom de Lalatiana Rakotondrazafy pour enquête au sein du local de la brigade criminelle. La plainte n’est pas conforme au nouveau code de la communication. L’article 23 de ce code stipule que c’est le directeur de publication qui est le responsable pénalement dans un délit de presse, mais à défaut, vient le rédacteur en chef, puis l’auteur de l’article. Mais la plainte a mis le rédacteur en chef premièrement puis le directeur de publication. La convocation du patron de maison de presse également fait partie des irrégularités, car seules les personnes citées si dessous sont pénalement responsables selon l’avocat de Freenews. Lalatiana Rakotondrazafy a déclaré de ne pas répondre à la convocation.



23/06/2017 04:46 AM
Antanimena : Attaque en pleine ville à une heure de pointe
Antanimena : Attaque en pleine ville à une heure de pointe
La ville d’Antananarivo devient de plus en plus dangereuse, avec l’insécurité grandissante de jour comme de nuit.

Pas plus tard qu’hier, une épicerie à Antanimena, en plein centre ville, a été victime d’une attaque à main armée. L’attaque a été perpétrée à 10 h du matin.les bandits ne se limite plus à des gros butins, mais dévalisent même les épiceries. 150 000 Ar qui sont la recette matinale de l’épicerie et un téléphone portable ont été dévalisés par les malfrats. Deux clients, se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment se sont aussi vus détrousser des objets de valeurs en leur possession. Les forces de l’ordre étaient venues sur les lieux : mais comme à leur « presque » habitude, elles n’ont pu que faire le constat des dégâts.